Réussir les tracés de géométrie

Votre enfant a des tracés de géométrie à réaliser. Vous aimeriez bien pouvoir l’aider mais tout cela est vraiment trop loin … Alors cet article est pour vous ! Pas à pas, je vous explique tout ! Nous commencerons avec le choix du matériel de géométrie pour finir avec le tracé d’une médiatrice d’un segment sans oublier les parallèles bien sûr !

Se préparer pour la géométrie

Avant d’attaquer un tracé quel qu’il soit, pour être à l’aise, satisfait de ses tracés (et donc prendre plaisir ! ), je vous suggère de vérifier si :

  • votre enfant est bien installé
  • ses mains sont propres (quel dommage si un travail soigné et appliqué est gâché par des traces de chocolat ou de terre!)
  • la table est dégagée
  • ses coudes sont libérés
  • il a rassemblé tout son matériel et vérifié qu’il soit en bon état
  • il a taillé ses crayons

Avoir du bon matériel

Choix du crayon

Choisir le bon crayon : HB ou 2 H mais surtout pas 2B. Le crayon 2B est trop gras !

Crayon pour réussir les tracés de géométrie

Le crayon 2H laisse un trait très fin, ce qui peut déranger certains enfants, certains jeunes qui peinent à accepter que leurs tracés se voient peu.

C’est là un paradoxe de la géométrie ! Moins le trait ne se voit, plus le travail sera de qualité !

 

Petit détour par la théorie

Sans rentrer dans des considérations mathématiques, je voudrais juste vous préciser que les figures géométriques sont des concepts, c’est-à-dire des choses qui existent même si on ne les voit pas.

Pour mieux comprendre, quelques exemples qui vous rappellent peut-être quelque chose …

  • un trait n’a pas d’épaisseur
  • une droite ne se termine jamais
  • dans un segment, il y a une infinité de points

Bon, malgré mes exemples, cela ne vous parle toujours pas ? Pas de panique !

Prenons les nombres pour mieux comprendre : vous n’avez pas besoin de représenter 3 pommes pour comprendre le nombre 3. Cela peut être 3 pommes, 3 poires, 3 crayons, 3 points sur le dé ou le chiffre 3 ! Et pourtant cela ne vous empêche pas de faire des calculs avec le nombre 3 et même des divisions par 3 qui ne tombent pas justes !

Et bien en géométrie, c’est pareil ! Le dessin, le tracé n’est qu’un exemple de la situation dont on parle. Donc les traits se devront d’être les plus fins possibles afin laisser se deviner cette idée d’infini par exemple.

Sans parler que parfois, ce sont des traits de construction qu’il faut tracer. Cela veut dire qu’à la fin de la construction, il faudra les gommer pour ne laisser apparaître que la figure désirée !

Cela vous a convaincu de prendre un crayon qui laisse des traits fins ? Tant mieux ! Il vous reste à convaincre votre enfant qu’il n’a pas besoin d’appuyer comme un fou sur le crayon ou de repasser plusieurs fois sur le même trait ! Il n’est à priori pas parti pour réaliser un tableau de Mondrian avec des traits bien noirs !!!

des traits fins en géométrie

 

Les personnes qui ont aimé cet article, ont aussi lu : faire une fiche de lecture – apprendre une leçon d’histoire

Les gommes

Toutes les gommes ne se valent pas ! Certaines gomment très bien, d’autres moins ! Là aussi, vérifier la gomme avant le cours de géométrie !

Moi j’aime beaucoup les Staedler. Après en avoir essayé beaucoup, je trouve que c’est vraiment celles qui gomment le mieux !

Pour gommer sans abîmer la feuille, il faut bien placer ses doigts de chaque côté de l’endroit où gommer.

Bien positionner ses mains pour gomemr

Avant d’attaquer l’exercice de géométrie, pensez à vérifier que la gomme est propre. Si ce n’est pas le cas, en la frottant sur du papier blanc, comme si vous gommiez, elle redeviendra bien blanche !

 

Les règles

Je recommande d’avoir deux règles :

  • une de 30 cm pour les tracés de grands traits
  • une petite , 15 cm environ pour pouvoir tracer dans son cahier sans être gêné

Jetez un œil sur la vidéo, vous comprendrez mieux ce que je veux dire !

 

Quelque soit la règle choisie, vérifiez bien son état :

  • bord bien rectiligne
  • graduations visibles

Réussir les tracés de géométrie

Réussir les tracés de géométrie

Les équerres

Pour les plus grands, qui auront des angles à tracer, une équerre dont les deux autres angles seront 30 et 60° permettront de tracer ces angles sans rapporteur !

Sinon, pour moi, peu importe le style d’équerre ! L’important est que l’angle droit soit en bon état, que l’’équerre ne soit pas cassée à ce niveau-là !

 

Les compas

Pas toujours facile de manipuler un compas et de trouver celui qui nous correspond ! Je vous propose donc d’en faire essayer plusieurs à votre enfant et qu’il choisisse seulement ensuite celui qui lui correspond !

  • mine ou crayon (moi je préfère mine mais ma fille préfère crayon à visser !)
  • suffisamment résistant pour que l’écartement ne change pas tout seul en cours de tracé !
  • facile à faire tourner

Pour ce dernier point, vous pouvez aussi acheter un grip qui se rajoute par-dessus le compas.

Tout ce matériel de géométrie est vendu en grande surface. Pour ceux qui n’auraient le temps de courir les magasins, voici les liens affilié pour commander directement sur Amazon !

Il existe aussi des packs très pratiques et incassables !règle équerre

 

Les tracés avec l’équerre

Les traits – les segments

Avant tout tracé, pensez à :

  • bien dégager la table pour avoir suffisamment d’espace pour être à l’aise
  • tourner la feuille plutôt que les bras pour faciliter les tracés

Petite phrase à se rappeler : un trait se tire et non se pousse !

Cela veut dire que votre enfant va tracer son trait en revenant vers son bras et non en allant vers l’extérieur !

Voici une petite check-list à dire à votre enfant, à lui faire dire ou tout simplement à observer quand il trace un trait :

  • ma table est-elle dégagée ? Ai-je suffisamment de place ?
  • ma feuille est-elle dans le bon sens pour que mon trait soit facile à tracer ? Je n’ai pas les bras, les épaules tordues ?
  • je vérifie que ma règle soit bien sur le premier point du segment
  • je vérifie que ma règle soit bien sur le deuxième point du segment (sans avoir bougé au niveau du premier point bien sûr!)
  • je place la main qui tient la règle bien au milieu et non à une extrémité de la règle
  • je TIRE le trait

 

Tracer une perpendiculaire

  1. Placer un côté de l’équerre sur la droite dont on veut faire la perpendiculaire
  2. Faire glisser jusqu’à ce que l’autre côté de l’équerre arrive au point par lequel doit passer la perpendiculaire.
  3. Pour être sûr qu’en glissant, l’équerre soit toujours bien le long de la première droite, on peut s’aider d’une règle.

 

Tracer une parallèle

  1. Placer l’équerre le long de la droite dont on veut tracer la parallèle
  2. Placer la règle sur l’autre côté de l’équerre
  3. Faire glisser l’équerre le long de la droite jusqu’à l’endroit où on veut tracer la parallèle

Pas simple à expliquer, regardez plutôt le tuto en vidéo !

 

Les tracés au compas

Pas de difficultés pour le cercle si le compas a été bien choisi. Il suffit juste d’un peu d’entraînement pour tracer de jolis cercles.

Petite précision tout de même ! Un cercle se trace à partir de son centre. c’est l’endroit où on va planter le compas. En géométrie, le centre du cercle,comme tous les autres « points » est représenté par une petite croix. Il faut alors bien planter le compas au milieu de cette petite croix.

 

Tracer un triangle au compas

Pour tracer un triangle dont les mesures des trois côtés sont donnés, il est tout à fait possible d’utiliser le compas :

  1. Tracer le premier segment de la longueur demandée avec la règle
  2. Régler l’écartement du compas sur la longueur du deuxième côté
  3. Piquer le compas à une extrémité du segment tracé sur la feuille
  4. Tracer un arc de cercle
  5. Faire pareil pour le troisième côté mais en piquant sur l’autre extrémité du segment.

Pas simple à suivre comme cela encore une fois ? Alors rien de mieux qu’une démonstration vidéo !

 

Tracer la médiatrice d’un segment

La médiatrice est une droite perpendiculaire à un segment et qui passe en on milieu.

Donc on peut :

  • soit la tracer avec une équerre et une règle
  • soit la tracer au compas

Si on choisit la méthode au compas, la technique est un peu la même que pour le triangle :

  • on plante le compas, on trace un arc de cercle.
  • on recommence de l’autre côté du segment en gardant le compas planté au même endroit
  • on recommence à l’autre extrémité du segment, deux fois aussi

Attention !

  • garder le même écartement de compas pour les 4 arcs de cercle
  • choisir un écartement de compas plus grand que la moitié du segment

Retrouver tous les tracés dans la vidéo !

Pour conclure

Je vous ai présenté ici les bases des tracés en géométrie. En écrivant cet article et en tournant cette vidéo, j’ai pensé aux parents mais aussi aux enfants : il est très important qu’ils réussissent à se dire ce qu’ils sont en train de faire. c’est ce qu’on appelle le langage intérieur. Se rappeler ces suites de procédures leur permettra de bien mémoriser les techniques pour des tracés réussis et donc … des apprentissages réussis !

 

Et pour ceux qui bloquent vraiment avec ces outils, je vous présente en fin de vidéo, très rapidement un thamographe et le logiciel Géogébra. Mais comme je ne les ai pas encore testés, je ne peux pas vraiment vous en parler !

Au final, quelque soit l’outil utilisé, rigueur, précision et soin sont les maîtres mots en géométrie ! Et c’est là que vous pouvez accompagner votre enfant !

Si vous avez testé mes astuces, pensez à venir mettre un commentaire sous l’article ! Ça encouragera d’autres parents ! Et moi ça me permettra de savoir ce qui fonctionne … ou pas !

Et comme toujours, pour toute question : kapreussir@gmail.com

Suivre ma page Facebook 

Participer au groupe Facebook 

Ma chaine You Tube

 

 

 

Pour partager c'est ici :
0

Vous aimerez aussi...

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.