Conseils pour réussir le CP

Conseils pour réussir le CP : comment accompagner son enfant ?

Votre enfant entre à la grande école ! En voici un grand saut vers l’inconnu !

Pour vous aider à préparer sa rentrée et l’accompagner au mieux tout au long de l’année, voici mes meilleurs conseils pour réussir l’année de CP !

Reprendre le rythme en douceur

Fini la maternelle !

Après plusieurs années en maternelle, l’entrée au cours préparatoire marque un sacré changement dans le rythme de la journée d’école ! Bien souvent votre enfant va devoir passer plusieurs heures assis à sa table d’écolier à écouter l’enseignant faire classe.

Ce changement de rythme va donc nécessiter une petite période d’adaptation. Il peut même entraîner une certaine fatigue dans les jours qui suivent la rentrée.

Le temps de sommeil

D’où l’importance de préparer son enfant à ce nouveau rythme. Inutile de mettre le réveil à sonner 10 jours avant la rentrée ! En recalant l’heure du coucher sur des heures raisonnables, votre enfant retrouvera progressivement une heure de lever proche de celle des jours d’école. Et oui ! Fini les longues soirées d’été et les grasses matinées des vacances ! Une semaine avant la rentrée, on reprend le rythme des jours d’école en douceur, il sera ainsi bien reposé pour sa rentrée …

Les heures d'écran

Et pour lui permettre de trouver plus facilement le sommeil à une heure raisonnable, penser à stopper l’exposition aux écrans au moins deux heures avant le coucher.

Et oui, non seulement la lumière bleue empêche la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil mais en plus, l’excitation stimulée pendant les jeux vidéos maintient le corps et l’esprit en état de veille intense.

En lui imposant cette petite règle, vous lui permettrez ainsi de garder son énergie pour les jours d’école !

enfant heureux

Après la préparation physique, un autre point important à ne pas négliger, c’est la préparation matérielle.

Préparer le matériel

Les fournitures

Je pense aux fournitures, bien sûr ! Prenant la première place des supermarchés depuis fin juillet, elles sont complètement synonymes de rentrée !

La plupart des écoles fournissent la majeure partie des fournitures nécessaires au CP. Vous aurez sans doute, essentiellement à vous occuper des stylos, crayons, feutres et ardoises velleda et autres petites fournitures de la trousse.

Mais l’achat important de cette première année à l’école élémentaire concerne … le cartable bien évidemment !

Si vous avez besoin de conseils pour faire le bon choix de ces fournitures scolaires, je vous mets le lien vers deux vidéos de ma chaine qui pourraient vous être utiles.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

L’important dans tout ça est d’associer votre enfant à ses préparatifs non seulement pour qu’il se sente concerné par ce qui lui arrive mais aussi, parce que le déballage des crayons, tubes de colle et autres peut être l’occasion pour lui de vous poser cette question qui le tracasse tant et qu’il n’ose pas vous poser à un autre moment …

L'espace de travail

Un peu d'organisation

Au CP, on n’est pas forcément encore prêt pour faire ses devoirs tout seul dans sa chambre. Pas de problème ! A condition que la maison soit calme à ces moments-là, il est tout à fait possible de s’installer sur la table de la cuisine ou même sur le canapé du salon pour faire sa lecture du soir ! 

Mais dans ce cas, prévoyez tout de même :

  • une place pour ranger le cartable (dans l’entrée par exemple)
  • une boîte pour le matériel nécessaire pour les devoirs
  • un casier pour les papiers à signer
cartable-range
exemple de boite de rangement
Une panière pour les papiers à signer

Un coin bureau

Bref, vous l’aurez compris, avoir un minimum d’organisation permet déjà d’être plus serein et donc plus disponible pour accompagner son enfant.

Quoi qu’il en soit, si vous optez pour un petit coin bureau pour votre enfant, dans sa chambre ou dans une autre pièce, 3 points majeurs sont à prendre en compte :

  • la hauteur du bureau
  • le choix de l’assise
  • l’éclairage

A nouveau, une autre vidéo pour vous aider à faire votre choix.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Un changement éprouvant

Le plus important des conseils pour réussir le CP

Voilà sans doute le plus important de mes conseils pour réussir le CP : encouragez et rassurez votre enfant !

Il quitte l’univers douillet et connu de la maternelle pour cette « grande école » ! On lui aura sans doute répéter tout l’été « tu rentres au CP ! Comme tu es grand ! C’est sérieux maintenant ! Tu vas apprendre à lire !« 

Petites phrases sans importance pour ceux qui les prononcent mais qui peuvent très bien stresser votre enfant à chaque fois qu’on les lui dit en le regardant avec des grands yeux !

Du changement dans les attentes

Sans compter comme on l’a dit plus haut, les changements au niveau des attentes : rester assis, attendre la récréation pour le passage aux toilettes, travailler tous sur le même texte au même moment, etc.

Réconforter, rassurer, valoriser

Loin de moi l’idée de vous faire peur ! Dans la majorité des cas, l’adaptation se fait très bien ! I faut juste avoir ces données en tête pour en tenir compte le soir, à chaque fois que votre enfant vous fera une crise en sortant de l’école …

Sa façon à lui d’évacuer la tension …

Il sera alors important de le réconforter, de s’intéresser à sa journée (même s’il vous parle plus des cartes Pokémon de la récré que de la séance de lecture !), de l’encourager, le valoriser et de lui permettre de se sentir soutenu quand il aura peur de ne pas y arriver ou plus largement peur de l’échec …

Pas de pression supplémentaire !

Bref, vous l’aurez compris : pas de pression supplémentaire ! Au contraire, on relativise ! 

Votre enfant doit sentir que vous êtes un réel appui et non que vous stressez encore plus que lui face à tous ces bouleversements !

Pour vous aider :

Et si de votre côté cette rentrée au CP vous inquiète, si vous ne voyez pas du tout comment faire face à son déchargement émotionnel, comment le rassurer efficacement sans en faire trop, comment organiser ses soirées pour lui permettre de se détendre tout en faisant les devoirs, la douche et le repas, je vous invite à aller jeter un œil sur le programme que j’ai conçu spécialement pour vous  :

Un programme pour vous accompagner tout au long de l’année et vous partager mes meilleurs conseils (plus en détail que dans cet article !) pour aider son enfant à réussir en lecture, écriture, mathématiques et pour faire des devoirs un moment serein !

Conseils pour faire des devoirs un moment agréable

D’après vous, combien de temps faut-il consacrer aux devoirs le soir en classe de CP ?

Je rencontre trop souvent des parents qui se plaignent des soucis de concentration de leur enfant parce qu’il décroche au bout d’une heure …

Mais c’est tout à fait normal !

En CP, les devoirs ne doivent pas dépasser 15 à 20 mn le soir !

On peut pousser jusqu’à 30 mn le week-end quand il y a une poésie à apprendre ou une dictée de mots à préparer. Mais c’est tout !

 

On en a parlé plus haut, si votre enfant n’a pas de lignes d’écriture à faire, rien ne l’oblige à s’asseoir correctement à son bureau !

Dans quelle position êtes-vous, vous, lorsque vous lisez votre roman ou votre journal ?

Acceptez que votre enfant se mette sur le canapé, allongé par terre ou même sur un banc du jardin public !

Il n’en appréciera que plus ce moment de partage entre vous autour de son manuel de lecture …

Les temps forts de l'année scolaire

Les évaluations nationales

Bon, on l’a dit et redit : le CP est une année sérieuse !

Et les évaluations nationales sont bien là pour nous le rappeler !

En CP, on en compte deux :

  • les évaluations de début d’année
  • le point d’étape à mi-parcours

Retrouvez les dates pour chaque année scolaire ainsi que d’autres informations utiles sur le site Eduscol.

Pour autant pas de panique ! Votre enfant peut très bien réussir le CP même s’il rate les évaluations de début d’année !

Dans le programme d’accompagnement dont je vous ai parlé plus haut, je vous explique aussi comment « lire » ses évaluations. Que faut-il y comprendre ? Quels sont les items les plus importants ?

Nous verrons aussi comment l’aider à bien préparer son CE1 puisqu’une dernière série d’évaluations nationales aura lieu en début de CE1.

Le cycle 2

Donner l'envie d'apprendre

Le goût de l'effort

Mais pour moi l’année de CP est avant tout celle où on va pouvoir donner l’envie d’apprendre !

Apprendre à célébrer ses réussites, à dépasser ses erreurs, voir à minimiser ses échecs …

Voilà ce qui va contribuer à donner le goût de l’effort  et sa confiance en lui !

Autonomie

C’est également l’année où votre enfant va faire preuve d’une plus grande autonomie à l’école : plus d’ATSEM pour lui faire ses lacets ou lui tailler son crayon !

Bien entendu, les enseignants de CP passent beaucoup de temps en début d’année à apprendre aux élèves à réaliser seuls ces petites tâches du quotidien : mettre les livres et cahiers dans le cartable, coller la feuille à la bonne page du cahier, trouver la bonne page dans le livre, etc.

Face à toutes ces demandes de faire preuve d’autonomie, il se peut que votre enfant ait une grande envie de faire le petit le soir en rentrant à la maison ! Comme souvent chez les enfants, en progressant d’un côté, il montre provisoirement une régression d’un autre côté …

enfant-fatigue

Des apprentissages ludiques

Point essentiel pour donner envie d’apprendre : s’amuser quand on apprend ! Je veux dire par là prendre plaisir et non souffrir !

Bon d’accord, vous allez sans doute me dire : mais c’est pas moi qui fait la classe ! C’est pas moi qui choisit les supports d’apprentissage !

Certes, c’est entièrement vrai ! Mais nous verrons un peu plus loin qu’il existe différents outils tout à fait complémentaires de ce qui est utilisé en classe en mathématiques ou en français qui vont vous permettre d’aider votre enfant à apprendre et réussir son CP tout en s’amusant !

Faites confiance à l'enseignant

Dernier point mais pas des moindres pour donner l’envie d’apprendre : faites confiance à l’enseignant ! Si votre enfant ressent une certaine méfiance, s’ils ne vous sent, son enseignant et vous, pas sur la même longueur d’onde, il risque de se trouver dans ce qu’on appelle ‘un conflit de loyauté’. Qui doit-il écouter ? Maman ou la maîtresse ?

Pas facile dans ces conditions de prendre plaisir à apprendre ….

Des bases solides pour sa scolarité

Apprendre à lire

On l’a dit et redit le CP est un niveau clé. Pourquoi ? Parce que c’est essentiellement là qu’a lieu l’apprentissage de la lecture. 

Je dis bien « essentiellement » car il commence bien souvent en grande section de maternelle pour se poursuivre au CE1. N’empêche ! Le CP c’est avant tout une méthode de lecture et de la lecture à faire tous les soirs !

La norme attendue en fin de CP, est que l’enfant puisse lire un texte de 50 mots, sans préparation préalable. Mais pour autant, inutile de s’inquiéter s’il ne réussit pas ! Il est très fréquent de rencontrer des élèves en début de CE1 qui n’ont pas fini leur apprentissage de la lecture.

Quels outils ou méthodes ludiques complémentaires de l’école utilisés pour l’aider dans son apprentissage ? Dans la découverte des lettres, des sons, des syllabes ?

Mes deux préférés sont :

  • à la poursuite des alphas
  • la méthode Borel-Maisonny
à la poursuite des alphas
Méthode gestuelle et phonétique borel maisonny

Dans le programme d’accompagnement dont je vous ai parlé plus haut, je vous présente vraiment très concrètement les activités que vous pouvez pratiquer chaque soir avec votre enfant en complément du manuel de lecture pour rendre plus fun les devoirs.

Geste graphique et écriture cursive

Le CP c’est aussi là où on apprend, où finit d’apprendre à écrire en attaché.

Là aussi, vous vous demandez sans doute comment aider au mieux votre enfant alors que vous avez une écriture patte de mouche ?

Sûrement pas en lui faisant faire des lignes d’écriture chaque jour !!!

Optez plutôt pour des petits jeux de motricité fine pour l’aider à se muscler les doigts et affiner les gestes.

Je vous présente certaines activités dans la vidéo complémentaire de cet article.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Et sinon, ma référence en matière d’apprentissage de l’écriture, c’est Le geste d’écriture de Danièle Dumont !

Un ouvrage très riche mais qui s’adresse plus aux professionnels qu’aux parents. c’est pourquoi là aussi, je vous le ‘traduis’ dans le guide-GPS réussir le CP !

Apprendre à compter et calculer

Dernier apprentissage fondamental du CP, la numération !

Dans la vidéo ‘tout savoir pour réussir le CP’, je vous explique pourquoi savoir compter même le plus loin possible ne suffit pas pour être bon en mathématiques !

Savoir manipuler mentalement les dix premiers nombres et avoir bien compris le principe des dizaines et unités, voilà des compétences fondamentales !

Ici aussi il y a des étapes progressives que l’on peut aider son enfant à franchir en complément de ce qui est fait en classe et surtout en lui permettant de manipuler !

Mes objets de manipulation favoris ? Les boites à œufs ! Par 10. Et sinon, si vous ne voulez pas vous faire une indigestion d’omelette, vous pouvez aussi opter pour les boîtes de Picbille.

compter avec les boites à oeufs

Et la socialisation ?

Dans les anciens programmes, on parlait de ‘vivre ensemble’. Maintenant, dans les quatre priorités pour renforcer les fondamentaux, on insiste sur le ‘respecter autrui’.

Quoi qu’il en soit respect, écoute, entraide sont toujours attendus et travaillés à l’école élémentaire !

A côté des devoirs du soir, il est important, parent, de prendre un temps pour discuter avec son enfant de cet aspect de sa journée, de son comportement et de lui donner des pistes pour soit mieux se comporter, soit faire face (sans violence) aux taquineries des autres …

parent discutant avec son enfant

Que faire en cas de problème ?

Communiquer avec l'enseignant

Que ce soit concernant le comportement ou les apprentissages scolaires, il se peut que votre enfant montre quelques difficultés. 

Comment savoir si elles sont « normales », passagères ou inquiétantes ?

La première chose à faire est de faire le point avec l’enseignant : a-t-il la même analyse que vous ?

S’il vous dit de ne pas vous inquiéter, vous pouvez lui faire confiance, il connait son métier !

Maintenant s’il vous propose « de faire travailler » votre enfant à la maison, c’est là que mon programme d’accompagnement peut vous rendre de grands services : je vous dis exactement quels petits jeux, activités utiliser en face de chaque type de difficulté !

Les Réseaux d'aide

Chaque école primaire est également rattaché à un Réseau d’Aide Spécialisé aux Eleves en Difficulté (RASED).

Dispositif que je connais très bien puis que j’y ai enseigné pendant quatre ans !

Dans certaines écoles, le RASED se trouve sur place. Dans d’autres , il intervient ponctuellement voir rarement …

Si vous avez la chance d’en avoir un qui intevrient régulièrement dans votre école, il est fort probable que vous fassiez rapidement la connaissance de ses membres ! Le cours préparatoire est bien souvent la priorité de leurs interventions.

Psychologue scolaire et enseignants spécialisés interviennent aussi bien en remédiation qu’en prévention. ce sont donc des interlocuteurs privilégiés pour parler des difficultés de votre enfant. N’hésitez pas à leur demande run RDV !

Et la dyslexie ?

La dyslexie est un trouble du langage écrit. On ne peut parler de dyslexie que dans le cas d’un écart significatif des performances par rapport à la norme des enfants du même âge.

Il faut donc attendre que l’élève ait fini son apprentissage de la lecture pour parler de dyslexie éventuelle. Ne foncez donc pas tout de suie chez l’orthophoniste ! Proposez-lui plutôt des moments de qualité pour lui permettre de souffler et prendre plaisir !

Alors, quels conseils retenir pour réussir le CP ?

Je les résumerais ainsi : ayez confiance !

  • Confiance en votre enfant qui fait de son mieux pour s’adapter à ce changement
  • Confiance en l’enseignant qui connait son boulot
  • Et confiance en vous qui êtes là en train de lire cet article et donc à faire de votre mieux aussi !

Ne rallongez pas les devoirs par des exercices supplémentaires ou des lignes d’écriture !

Ne vous noyez pas sur internet ou dans les rayons des librairies parascolaires ! Allez à l’essentiel !

Et surtout … Gardez un maximum de moments de plaisir avec votre enfant !

Nous avons parlé des activités ludiques mais continuer à lui lire des histoires aussi longtemps qu’il en demandera est par exemple tout aussi important ! De même que de pratiquer de belles balades ensemble ou faire un jeu de société !

Plus il sera détendu, mieux il apprendra !

Voilà mes meilleurs conseils pour l’accompagner au mieux à réussir le CP !

Belle première année à la grande école à vous deux !

Partagez si vous avez aimé !

Laisser un commentaire