Brevet : aider son enfant à le réussir

Comment réviser et réussir le Brevet des des collèges ?
Dans cet article, je vous propose mes meilleurs conseils, mes meilleures astuces pour aider votre enfant à se préparer au Brevet des collèges. Nous verrons comment le soutenir efficacement et comment l’aider à réussir ses révisions et à s’organiser.

Conseil Brevet n°1 : l'aider à organiser son TEMPS

Mettre en place un planning de révisions

Qu’il reste deux mois ou deux semaines avant le Brevet, la technique est la même : on compte le nombre de jours de révisions et on compte le nombre de chapitres à réviser.

Vous l’aurez sans doute deviné : une petite division permettra de trouver le nombre de chapitres à réviser chaque jour.

exemple de planning de révisions pour brevet par matière sur une semaine

C’est sûr que si on ne commence les révisions que les deux dernières semaines avant le Brevet, ça va être compliqué d’avoir des révisions aussi efficaces qu’en commençant aux vacances de printemps « Mais, comme dit le diction « mieux vaut tard que jamais ! »

Comme vous pouvez le voir sur l’exemple en photo, il s’agit ensuite de noter dans son planning le titre du chapitre à réviser. Cela va permettre très rapidement et sans se mentir de répondre à la question le soir : « ai-je tenu mon planning ? » 

Un planning peut se réaliser à la main ou à l’ordinateur. Ici il s’agit d’un planneur que j’aime beaucoup, que l’on peut utiliser toute l’année.

Quelle que soit la forme du planning, le contenu variera selon le temps que votre enfant souhaite consacrer à ses révisions.

Définir ensemble les meilleurs plages de révisions

Tous les élèves de troisième ne vont pas organiser leurs révisions pour le Brevet de la même façon ! Cela va vraiment beaucoup changer d’un jeune à l’autre !

Cela va dépendre de :

  • votre programme des vacances
  • ce qui aura déjà été appris au fur et à mesure de l’année
  • la motivation du jeune
  • sa capacité de concentration
  • sa vitesse de travail
  • des moments où il est le plus disposé pour apprendre (matin, après-midi, soirée …)

On comprend donc pourquoi les plages de révisions sont vraiment différentes d’un jeune à l’autre ! Inutile donc de comparer avec le fils de la voisine ou de la boulangère ! D’ailleurs, même dans une mêm famille, les enfants sont très différents. Ma fille avait beaucoup révisé pour son Brevet alors que mon fils beaucoup moins …

Quelle que soit l’organisation du temps choisie, pour moi, l’important est de se fixer, de se mettre d’accord, parent-enfant sur cette organisation avant de démarrer les révisions. On peut même l’écrire si on juge cela utile ! Cela permettra lorsque la motivation sera moins au rendez-vous et la lassitude plus présente de pouvoir s’y référer.  Comme toujours, l’important est que cela corresponde vraiment à votre enfant et qu’il ait eu son mot à dire. C’est la meilleure façon, pour moi, pour qu’il s’y tienne !

Conseil Brevet n°2 : l'aider à organiser son ESPACE

J'ai bien dit SON espace !

Pour des révisions efficaces, il est important d’avoir un espace rangé, propre et organisé. Mais attention ! Allez vous même faire du tri, du rangement dans les affaires de votre enfant ne me semble pas du tout une aide aux révisions !

Votre enfant a besoin de sentir que son espace lui appartient, qu’il en est le maître. Cela pourra (peut-être) l’aider à comprendre et accepter qu’il a du pouvoir sur certaines choses mais pas sur d’autres !

De plus, s’il vous prenait cette idée de ranger ses affaires, il risque de ne plus rien retrouver et du coup d’être en situation de stressNéfaste pour les apprentissages, on le sait !

Où s'installer pour réviser ?

J’en ai déjà parlé plusieurs fois. Autant je considère indispensable d’être bien assis à une table ou un bureau pour un devoir écrit (exercice, rédaction, etc), autant la position, l’endroit dans lequel le jeune révise ne me semble pas du tout important … Enfin si ! Très important … Mais pas comme on l’entend d’habitude … Je ne dirai jamais à un jeune de se mettre « le dos droit à son bureau » pour apprendre ses leçons !

Comme je vous l’explique dans la vidéo ci-dessus, un jeune peut très bien apprendre couché par terre, assis sur son lit, dans son jardin et je ne sais où encore ! L’important est que le lieu soit calme et qu’il s’y sente bien. Certains jeunes, comme mes deux enfants, vont préférer travailler dans une pièce de vie commune. Là aussi, cela va vraiment dépendre de chaque foyer, de chaque jeune, de sa capacité à être seul, à se concentrer, entre autres …

Comme toujours, cela se définit parent-enfant avant de s’y mettre et peut être modifié si certains choix semblent défavorables à des révisions efficaces !

Conseil Brevet n°3 : l'aider à organiser son MATERIEL

Pour faire simple, voici une petite check-list du matériel à avoir pour le Brevet :

  • sa carte d’identité à jour
  • sa convocation
  • (notification d’aménagements pour les élèves ayant un PAP)
  • un paquet de mouchoirs
  • une petite bouteille d’eau
  • un petit goûter (qui ne risque pas de tâcher ni de couler !)
  • des stylos (y compris un deuxième stylo bleu de rechange)
  • un crayon de papier (et un de rechange aussi !)
  • des surligneurs
  • éventuellement cartouches d’encre
  • effaceur et/ou blanc correcteur
  • une gomme
  • un taille-crayon avec réservoir
  • une règle
  • une équerre
  •  un rapporteur
  • un compas (+ mines de rechange)
  • des crayons de couleur
  • une calculatrice (+ piles de rechange)

Vous aimerez sans doute lire aussi : réussir ses tracés de géométrie

Conseil Brevet n°4 : l'aider à avoir une bonne hygiène de vie

Sommeil, écran et alimentation

Pendant cette période de révisions et de brevet, il est fort possible que votre enfant ait, encore plus que d’habitude, besoin de vous pour le rappeler à l’ordre sur certains points (le temps d’écran, l’heure du coucher, etc). Il se peut que, bien stressé, il imagine se détendre en passant ses soirées devant son ordinateur, sa tablette ou son téléphone !

Ici aussi, je vous propose de définir des temps d’utilisation, des heures (de coucher, de révisions mais aussi de détente !) avec lui AVANT la crise ! Je le redis : il sera sans doute plus facile pour votre ado de respecter les règles si elles ont été définies à l’avance et discutées ensemble !

Une période de révisions avant un examen est une période où la vie est un peu chamboulée pour tout le monde à la maison ! Peut-être l’occasion pour tout le monde de revenir à des repas un peu plus équilibrés et à des sorties-détente en famille  … A vous de voir !

Détente et exercice physique

Quoi qu’il en soit, même si votre enfant ne jure que par ses révisions, je vous recommande grandement de l’inviter à faire un peu autre chose. Il aura sans doute besoin de votre aide pour trouver un équilibre entre :

  • temps de révisions/ temps de détente
  • rester assis / bouger
  • être à l’intérieur / être dehors
  • être seul / voir du monde

Un bon équilibre entre le corps et la tête est indispensable pour bien apprendre !

Comme toujours, je serais très heureuse de lire dans les commentaires comment s’est passée (se passe) cette période chez vous !

Conseil Brevet n°5 : l'aider à apprendre ses leçons

L'aider à comprendre ses leçons

Votre enfant peut ne pas avoir compris certains leçons vues en classe. N’hésitez pas à ‘perdre’ un peu de temps pour revenir sur ces notions ! Vous pouvez vous aider de :

  • chaines You Tube
  • sites trouvés sur le net (éventuellement recommandés par les professeurs)
  • livres et/ou manuels de classe
  • cahiers de révisions

Voici rapidement, quelques ressources utiles pour le Brevet :

Chaines You Tube :

Cahiers d’entraînement :

Annales

Pour les cahiers d’entrainement et les annales, il s’agit de liens affiliés qui m’aident à financer mon blog !

L'aider à s'approprier la leçon

Qu’est-ce que ça veut dire « s’approprier la leçon » ?

Beaucoup de jeunes pensent que recopier un cours va suffire à l’apprendre.  Or, il n’en est rien ! Le but des fiches, des cartes mentales et autres techniques est de « faire sienne » l’information qui est dans le cours. Pour cela, pour moi, il est indispensable que :

  • le jeune réalise lui même ses fiches de révisions
  • utilise des codes couleurs, des symboles mais pas trop !
  • cherche ailleurs ce qu’il n’a pas compris, ce qui manque, ce qui n’est pas clair
  • Il va pouvoir réaliser :
  • des skechnotes (photo 1)
  • des cartes mentales (photo 2)
  • des flashcards (photo 3)
  • des lapbooks (photo 4)
  • des fiches de révisions
  • ou tout autre moyen qui lui convient !

Quelques exemples ci-contre mais attention ! Il ne s’agit pas forcément du programme de troisième !

L'aider à apprendre les leçons

Je ne vais pas plus détailler ici ! Je consacre de nombreux articles à l’apprentissage des leçons !

A se rappeler tout de même rapidement :

  • utiliser différents types de mémoire (visuelle, auditive, kinésthésique)
  • une leçon est sue quand on sait la réciter, pas quand on la lit en regardant la feuille !
  • prévoir des répétitions espacées de la même leçon

L'aider à appliquer les leçons dans des exercices

Pour des progrès rapides, pour ne pas être découragé devant la difficulté, je propose de :

  • commencer par refaire les exercices du cours
  • utiliser des cahiers d’entrainement
  • finir par des sujets d’épreuves dans des annales

Conseil Brevet n°6 : l'aider à préparer l'épreuve orale

L’épreuve orale a changé depuis l’année dernière. Retrouvez toutes les informations dans cet article !

Votre enfant aura sans doute préparer cette épreuve au collège. Je vous suggère tout de même de :

  • vérifier que son diaporama est prêt (s’il en prévoit un)
  • lui proposer de s’entraîner à la maison : on ne lit pas, on expose ! On tient le temps demandé, on regarde le jury, etc

Retrouvez des anecdotes au sujet de l’épreuve orale dans la vidéo qui accompagne cet article !

Conseil Brevet n°7 : agir sur l'état d'esprit

Là aussi je vous propose d’aller jeter un oeil à la vidéo ! J’y explique tout cela en détail !

Pour résumer, disons que :

  • le stress bloque l’apprentissage
  • on va chercher à donner un état d’esprit positif à son enfant
  • on va canaliser son propre stress pour ne pas le transmettre

Conseil Brevet n°8 : créer un réel PARTENARIAT avec votre enfant

Ne pas chercher à en faire trop

Qu’est-ce que j’entends par réel partenariat ?

Je vous entends ! Vous allez sans doute me dire : « si on vient de faire tout ce que tu nous dis, c’est bien un REEL PARTENARIAT, non ?!! »

Et bien, non, justement !

En fait ce huitième conseil aurait dû être le premier ! Tout cela ne va pouvoir fonctionner que si votre enfant est partant !

Vous ne pouvez, en aucun cas, lui imposer votre aide !

Il est vraiment important que ce soit lui qui soit aux commandes. Nous, parent, éducateur, on est là, disponible, pour l’aider à répondre à ses besoins. On est attentionné mais pas étouffant.

Et je sais de quoi je parle ! J’en ai personnellement fait les frais plus d’une fois avec mes enfants ! Heureusement, grâce à la communication que nous avions pu établir entre nous, ils ont pu me le dire ! J’ai pu ainsi éviter l’effet inverse qui est, à force de vouloir en faire trop de saboter la relation …

Pensez aux petites attentions

Bon, arrivé à ce stade de l’article, vous commencez sans doute vraiment à comprendre ma vision des choses …

Une bonne louche d’organisation, deux bonnes mesures d’imagination et de créativité pour apprendre les leçons et … une pincée de petites attentions bien personnelles qui nous rendent tellement uniques !

Qu’il s’agisse d’une petite sucrerie glissée dans le sac le jour de l’examen, d’un petit mot doux, d’un petit foulard, mouchoir ou de toute autre façon qui vous est personnelle, l’important est de montrer à son enfant qu’on croit en lui et qu’on est là, avec lui ! 

N’hésitez pas à raconter dans les commentaires vos petites attentions. cela pourra peut-être aider des parents qui sèchent …

Bon, cette fois-ci, on a fait le tour !

Vous voilà équipé pour faire de cette période de fin d’année un temps fort qui mènera votre enfant à la réussite de son brevet : organisation au top, révisions rondement menées, et complicité encore plus partagée … Y a plus qu’à !

Retrouvez tous ces conseils en son et en images dans ma vidéo qui accompagne l’article !

 

N’hésitez pas à partager et à commenter !

Et comme toujours, pour toute question :

Bonnes révisions et bon courage !

Pour partager c'est ici :
0

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Marvin dit :

    Un article très intéressant et très juste ! Mais il manque un point important pour moi : l’aider à sortir la tête des cahiers. Pour les enfants, comme pour les adultes, faire des pauses est essentiel. Il faut l’amener au sport, lui permettre de voir ses amis, etc.. Votre enfant vous en sera reconnaissant et travaillera plus sérieusement !

    Super blog et toujours de bons conseils, bon courage pour la suite ! =D

    • Karine dit :

      Merci Marvin pour ce commentaire ! 🙂 Je suis à 200% d’accord ! J’en ai d’ailleurs bien parlé dans la vidéo qui accompagne l’article. Mais c’est vrai que je ne l’est pas reprécisé dans cet article ! Je vais de ce pas rectifier cet oubli ! Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.