Bien vivre la rentrée : 5 conseils pour aider mon enfant

Pour aider votre enfant à bien vivre sa rentrée scolaire, voici 5 conseils pour vous les parents. 5 moyens de préparer au mieux ce jour particulier. Des astuces pratiques, des recommandations pour prendre un bon départ et développer sa confiance en lui.

1/ Une hygiène de vie saine

Le rythme de sommeil

Qui, parmi vous est capable de passer une bonne journée quand il est fatigué ?

Pas moi !

Alors, même si ça semble évident, je préfère le rappeler : quelques jours avant la rentrée, on habitue son enfant à reprendre le rythme.

Les semaines de vacances auront été l’occasion de regarder d’un peu plus près son rythme de sommeil.

  • à quelle heure est-il fatigué le soir ?
  • à quelle heure se réveille-t-il naturellement le matin ?
  • combien d’heures dort-il ?

Les réponses à toutes ces questions doivent permettre de définir le rythme de sommeil adapté à chacun :

  • aux petits dormeurs et gros dormeurs
  • aux couche-tôt et aux couche-tard

Attention ! La première chose à regarder, c’est le nombre d’heures de sommeil ! Les horaires de l’école ne permettent pas, bien souvent, de garder le même rythme que pendant les vacances. 

Le rythme de la journée

Mais il n’y a pas que le sommeil qui joue un rôle pour être en forme à la rentrée !

Votre enfant pourra  tout à fait venir vous réveiller à 7h du matin vos derniers jours de vacances sans pour autant être prêt pour la rentrée …

Il va falloir aussi qu’il apprenne à moins prendre son temps le matin pour se préparer !

efficace le matin pour bien vivre la rentrée

Pour l’aider à être plus efficace, vous pouvez lui proposer les derniers jours avant la rentrée des activités à réaliser le matin : une visite, une sortie, etc. L’idée est qu’il se prépare rapidement et … avec le sourire !

Une alimentation équilibrée

Ce sujet mériterait un article à lui seul ! Comme le sommeil d’ailleurs !

Je ne vais pas développer ici. Il existe de nombreux blogs qui parlent de l’alimentation chez l’enfant et le jeune.

J’attire votre attention toutefois sur le fait que la rentrée scolaire rime avec arrivée de l’automne … Pensez donc à armer vos enfants pour qu’ils résistent aux microbes et virus en tout genre ! Les fruits fournissent un apport de vitamines intéressant !

un petit déjeuner équilibré pour bien vivre la rentrée

Limiter le temps d'écran

Vos enfants auront peut-être profité de l’été pour jouer au maximum dehors.

Mais il se peut aussi (deux mois de vacances c’est long !) que certains aient passé beaucoup de temps devant les écrans.

Pour revenir à un temps d’écran adapté à leur âge, je vous renvoie aux recommandations de Serge Tisseron.

limite rles écrans pour bien vivre la rentrée

Une bonne santé pour bien vivre la rentrée

Fatigués, on ne passe pas une bonne journée. On l’a dit ! 

Mais malade, non plus !

Faire vérifier l’état de santé général de votre enfant ainsi que

  • ses dents
  • sa vue
  • ses oreilles

Peut lui permettre de bien démarrer l’année et d’être plus performant en classe. Voir l’article Check list pour les parents

à jour dans les RDV pour bien vivre la rentrée

Cela me fait penser à une de mes élèves : elle faisait partie d’un de mes groupes d’aide car elle peinait à apprendre à lire. Quelques mois plus tard, je la vois revenir dans ma salle avec lunettes et appareil auditif ! Il y avait de quoi ne pas réussir à apprendre, non ?!!

2/ Du matériel et une organisation au top !

Des vêtements qui vont bien

Vos enfants font peut-être partie de ceux qui veulent une « super nouvelle tenue » pour la rentrée …

Pourquoi pas … Mais à condition que cette tenue soit confortable. Ce n’est pas le tout de vouloir être beau, belle, élégant(e) et au final de passer une mauvaise journée parce qu’on n’était pas à l’aise dans ses vêtements.

Je vous recommande donc de faire porter la tenue de la rentrée au moins quelques heures avant le grand jour.

Un espace de travail organisé

S’il vous reste quelques jours avant la rentrée quand vous lisez cet article, je vous propose de les mettre à profit pour aménager l’espace de travail de vos enfants et pourquoi pas des pièces de vie communes comme l’entrée (vite en bazar quand on rentre de l’école).

Quel rapport avec « bien vivre la rentrée ? » me direz-vous peut-être ?!!

Et bien, si la première chose qui arrive, quand on rentre chez soi le premier jour d’école, c’est de se faire disputer parce qu’on n’a pas rangé ses chaussures ou son cartable au bon endroit, ça laisse un goût amer à cette journée un peu particulière, non ?

De même, si le premier jour, on arrive en classe en ayant oublié une partie de son matériel parce que c’était le bazar sur son bureau, ça commence mal …

Pour vous aider à mettre en place une organisation adaptée à votre famille, je vous propose une vidéo et un article dans lequel je présente quelques astuces. (Cliquez sur l’image !)

3/ Une autonomie progressive

On s'entraîne !

Pour une rentrée sans stress, je vous invite à accompagner votre enfant sur le chemin de l’autonomie.

Dans ma vidéo qui accompagne cet article, je vous explique tout cela en détail en faisant une comparaison avec l’apprentissage du vélo. Vous comprendrez peut-être mieux ce que je veux dire par « accompagner sur le chemin de l’autonomie ».

L’idée principale à retenir est qu’il faut des étapes. L’autonomie ce n’est pas laisser faire seul d’un seul coup du jour au lendemain !

Par exemple, vous pouvez avant la rentrée, en votre présence, entraîner votre enfant à

  • rentrer seul de l’école
  • prendre seul le bus
  • ouvrir la porte d’entrée seul
  • et pour les plus grands, gérer seul son repas !

L’idée est de proposer une situation « pour de faux » où votre enfant agit comme s’il était tout seul … mais à vos côtés !

On s'outille!

Oui, vous m’entenderez (ou me lirez) souvent parler d’outils sur KAP REUSSIR !

Et oui, tous les  artisans (et pas qu’eux !) le savent : « pas de bons artisans sans bons outils !  » Bon, ok, ça ne suffit pas ! Mais c’est tout de même un minimum indispensable …

C’est pareil pour nos enfants et nos jeunes !

Pour bien étudier, bien apprendre, ils ont besoin de bons outils !

Et ça dès le premier jour !

Si votre enfant arrive en classe avec un cahier où il ne voit pas les lignes ou un stylo qui fuit partout, difficile de bien vivre la rentrée !

S’il ne comprend pas, que les cartes mentales ne sont pas faites pour lui, il ne va pas comprendre pourquoi il ne se sentait pas bien dès ce premier cours d’histoire où ce prof utilise ces fameuses cartes mentales aussi souvent …

L’absence de pendule, time-timer ou autre outil pour mesurer le temps dans la salle de classe peut aussi lui faire passer un mauvais moment lors de ce premier cours de français où il n’aura pas fini son exercice de conjugaison dans les temps …

On est précis dans ses demandes

Des consignes claires, des informations précises, rien de tel pour éviter le stress, pour bien vivre la rentrée mais les autre sjours de l’année scolaire aussi !

Pour nous, parent, beaucoup de choses sont évidentes, mais pas pour nos enfants !

  • Quand vous lui demandez s’il a fait son cartable, a-t-il compris qu’il fallait aussi y mettre sa clé ou ses tickets de cantine ?
  • Si vous lui dites « à ce soir ! », a-t-il compris qu’il mangeait à la cantine ?
  •  Quand vous lui avez dit de prendre une veste, a-t-il pris le bon blouson adapté à la météo ?

4/ Les révisions et la remise à niveau

Je ne vais pas développer ici !

J’ai largement parlé des révisions, avec ou sans cahier de vacances tout au long de l’été !

Lire aussi : cahier de vacances mode d’emploiapprendre et réviser sans cahier de vacances

La question, à une semaine de la rentrée est plutôt de faire le point.

  • Un enfant, un jeune qui ne se sent pas « au niveau » attendu à la rentrée risque de mal vivre cet début d’année …
  • A l’inverse, pour d’autres, ils auront passé tout l’été dans le jeu, l’insouciance et les premières heures de cours risquent de constituer un choc !

Il n’y a donc pas de recette toute faite. Cela dépend de chacun : de son niveau, de ses difficultés, du temps nécessaire pour s’y remettre et de l’objectif fixé pour l’année à venir.

Ce qui me semble important, c’est de prendre le temps d’y penser et d’en parler quelques jours avant la rentrée pour éviter les mauvaises surprises.

5/ Des relations apaisées

Un dialogue de qualité

Oui, parler, cela me semble indispensable pour bien vivre la rentrée !

Parler avant et parler après la rentrée !

Parler et aussi écouter !

Ecouter votre enfant vous faire part de ses craintes, ses questions, ses doutes, ses souhaits …

Quand je parle d’écoute, je pense ECOUTE ACTIVE bien entendu ! Ecouter d’une oreille distraite en préparant le repas du soir et en pensant aux quinze mille choses à faire du lendemain, n’aidera pas vraiment votre enfant !

Il existe de nombreux blogs qui traitent de cette question de l’écoute.

En voici trois exemples :

Ce qu’il faut retenir de tout cela, c’est que plus l’enfant exprimera ses émotions, moins elles seront étouffées dans son cerveau …

Les émotions, plus elles s’expriment, moins elles s’impriment …

Parler, oui, mais pas tout le temps !

J’insiste souvent sur ce dialogue de qualité, fondement d’une éducation bienveillante …

Mais attention aussi à ne pas vouloir TROP parler, échanger, dialoguer !

Et je vous parle en connaissance de cause … Cela a été (est encore ?..) mon gros défaut avec mes enfants ! J’ai parfois du mal à accepter leur silence, à accepter qu’ils n’aient pas envie d’exprimer leurs émotions …

Alors dans ces moments-là, j’essaie de me rappeler le plus possible qu’il existe d’autres langages de l’amour, d’autres façons de montrer à son enfant qu’on l’aime, qu’on le soutient, qu’on est là pour lui.

Les cinq langages de l'amour

Je parle ici de la théorie de Gary Chapman présentée dans son livre du même nom les cinq langages de l’amour.

Honnêtement, je vous mets le lien (affilié comme toujours ! 😉 pour me permettre d’acheter du nouveau matériel ou de nouveaux livres justement pour KAP Réussir) mais je n’ai pas encore lu ce livre ! J’en ai beaucoup entendu parlé ! Ces cinq façons de montrer son amour à quelqu’un me parlent beaucoup … Donc je vais sans aucun doute le lire très prochainement !

Voici le lien aussi vers un article qui le résume très bien !

L’idée de cet auteur est qu’il existe cinq façons différentes de manifester son amour à quelqu’un. Lorsque ces manières de communiquer ses sentiments ne sont pas en adéquation, cela peut créer des tensions dans le couple.

Mon idée est que l’on peut tout à fait apprendre à reconnaître ces cinq langages dans la relation affective parent-enfant et apprendre à les utiliser notamment lors de moments chargés en émotions comme la rentrée des classes …

Voici donc ces cinq manières :

  1. Partager des moments de qualité : parfois être côte-à-côte suffit à nos enfants. Les autoriser à s’installer près de nous peut avoir un effet rassurant.
  2. Avoir des mots encourageants : on en a parlé. Je n’y reviens pas. Je vous mets en image ci-dessous ma phrase d’encouragement préférée !
  3. Offrir des petits cadeaux : le stylo quatre couleurs tant attendue ou la trousse pokemon … Les achats de la rentrée peuvent être prétexte à faire plaisir !
  4. Rendre de petits services : et si pour une fois, le jour de la rentrée ou la veille, on proposait à nos enfants de mettre le couvert à leur place ou de ranger leur chambre ?.. Là aussi,  il s’agit de leur manifester que l’on entendu que ce jour est particulier pour eux …
  5. Faire des câlins mais des vrais, des sincères !

Là aussi, pas facile de se rendre disponible si on a la tête prise par une multitude de contrariétés. Donc pour une rentrée réussie, sans stress, il va être primordial aussi de prendre du temps pour nous, pour s’assurer d’attaquer cette nouvelle année, le plus zen possible …

confiance en soi

Des parents détendus

En dehors du fait que nous ne sommes pas vraiment disponibles pour une véritable attention et écoute de nos enfants si nous n’allons pas bien, il arrive bien souvent aussi que nos enfants soient de véritables « éponges émotionnelles ».

Ils captent, ressentent tout ce qui se passe en nous comme si on était en wi-fi !

Inutile de s’en vouloir si c’est le cas ! On rentrerait alors dans un cercle vicieux qui ne ferait qu’aggraver les choses …

Je vous propose plutôt :

  1. Trouver une organisation qui allège l’esprit au maximum. Pour cela, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon article « préparer la rentrée : check list pour les parents »
  2. Gardez du temps pour vous, pour vous faire du bien : farniente, méditation, sport, sophrologie … Voici une vidéo « comment rester zen quand on aide son enfant le soir » et un article » comment retrouver la motivation quand tout va de travers à l’école » qui peuvent vous aider à y voir plus clair.
  3. Si malgré tout, vous êtes encore très préoccupé(e), pas de panique ! Dites-le simplement à votre enfant . Voici ci-dessous un exemple de ce que vous pouvez lui dire !

Maman n’est pas aussi souriante que d’habitude. Pourtant je suis vraiment super contente pour toi, pour ta rentrée en … Seulement voilà, en ce moment, maman a des soucis qui me rendent un peu moins disponible. C’est un peu comme les nuages avec le soleil ! Le soleil est toujours là mais on ne le voit pas ! Alors en attendant que ces nuages (mes soucis) partent, je vais faire de mon mieux pour être prêt de toi quand même …

Bien entendu, ceci n’est qu’un exemple à adapter à vous, à votre enfant et à votre façon de communiquer. L’idée était juste de vous montrer que l’on peut être vrai(e) avec ses enfants. Ainsi, ils ne se sentent pas responsables de notre malaise du moment et savent qu’ils peuvent compter sur nous tout de même !

Finalement, que faire pour bien vivre la rentrée ?

J’ai vraiment essayer de balayer large dans cet article pour vous aider à vivre une rentrée des classes la plus sereine possible !

Retenons donc les cinq conseils suivants pour un premier jour d’école sans stress :

  1. Permettre à son enfant de reprendre un rythme de vie, une hygiène de vie adaptée à l’école
  2.  Essayer d’anticiper et de s’organiser au maximum : les fournitures, les vêtements, le rangement à la maison
  3. Apprendre progressivement à son enfant à se débrouiller seul en le sécurisant au maximum
  4. Commencer à proposer doucement des tâches plus scolaires à son enfant (révisions, remise en route)
  5. Dialoguer, échanger avec son enfant au sujet de la rentrée, lui montrer qu’on est là

Et surtout, aussi, n’oubliez pas que ce qui compte est de rester rester sincère et de prendre du temps pour prendre soin de soi aussi !

Et pour rester en contact, vous pouvez :

Pour partager c'est ici :
1

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Armataya dit :

    Bonjour,
    Comme promis, je viens rajouter mon commentaire ici.
    1: pour compléter la tenue. Ne pas trop couvrir les enfants. Il fait chaud et les enfants ne savent que faire des habits. Et comme tu l as dit, ils se sentent obligé de tout garder.
    2: l activité plaisir (un peu fatiguante). J avais remarqué que la rentrée était source de stress. Et que la veille de la rentrée, mon fils tournait en rond. Nous avions donc instauré la sortie de la rentrée. Piscine, parc d attraction locale, zoo….tout ce qui peut le depenser et faire en sorte d avoir un moment joyeux.

    • Karine dit :

      Merci pour ces précisions Claire !
      Oui, c’est vrai, une journée « spéciale veille de rentrée », c’est une très bonne idée je trouve, pour passer des moments de qualité ensemble et déstresser toute la famille ! 🙂
      N’hésitez pas à partager ici vos idées pour ces journées, ça pourra aider d’autres familles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.